samedi, juillet 16 2016

Après les attentats : l'illusion sécuritaire et ses effets pervers

16 07 2016

attentats_nice.jpgLes États-nations occidentaux sont aujourd’hui devenus des États de sécurité nationale, dont l’obsession s’étend, au-delà du seul terrorisme, à l’immigration, à l’ultra-gauche anticapitaliste, aux lanceurs d’alerte. Ils ne répugnent plus à envisager des mesures rappelant leur passé le plus sombre, telles que la déchéance de la nationalité, en France, ou à les mettre en œuvre comme la confiscation des biens des réfugiés, au Danemark. Ils appliquent des politiques publiques criminelles au sens littéral du terme, dès lors qu’elles tuent, à l’instar des bombardements par drones au Moyen-Orient ou de la prohibition de l’immigration à la frontière américano-mexicaine et en mer Méditerranée qui provoque, chaque année, des milliers de décès. La démission démocratique et morale des peuples, drogués au discours sécuritaire depuis les années 1970, les progrès phénoménaux de la technologie garantissent l’institutionnalisation durable de cet état d’exception et de surveillance de masse. Nombre de spécialistes affirment que l’Occident est tombé dans le piège que lui ont tendu Al-Qaïda, puis Daech, et que ses politiques sécuritaires alimentent le jihad, au lieu de le contenir.

vendredi, juillet 15 2016

Vers une refonte des services du renseignement ?

15 07 2016

policiers_du_renseignement.jpgAu terme de six mois de travail, la commission d’enquête parlementaire sur l’action de l’État face aux attentats de janvier et de novembre 2015 a rendu son rapport. Ce document de trois cents pages se nourrit notamment des auditions de quatre ministres et des directeurs des services du renseignement. Un important travail de synthèse qui aboutit à trente-neuf propositions. Ces propositions balayent plusieurs thèmes, de l’organisation des secours en situation de crise à la sécurisation du territoire en passant par les failles des services du renseignement. C’est sur ce dernier point que les propositions du rapporteur sont le plus poussées : elles invitent à repenser en profondeur les différents étages de la lutte antiterroriste. Leur examen met en lumière l’étonnant foisonnement d’acronymes qui prolifèrent dans le renseignement français et sa conséquence : un manque criant de coordination.

Photo : lexpress.fr

jeudi, juillet 14 2016

La Méditerranée au péril de la recherche d'hydrocarbures

14 07 2016

plateforme_d__exploitation_gaziere_egyptienne.jpgAu printemps 2016, Ségolène Royal a annoncé « un moratoire immédiat sur la recherche d’hydrocarbures en Méditerranée ». L’intérêt de cette déclaration réside dans sa volonté d’en réclamer l’extension à l’ensemble de la Méditerranée. Car si la France reste mesurée, certains de ses voisins cherchent et exploitent abondamment les hydrocarbures offshore. La Méditerranée apparaît notamment comme un nouvel eldorado gazier. L’Italie, l’Égypte, l’Espagne, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Grèce, la Lybie ou encore Israël ont donc choisi de profiter de cette source de richesse longtemps insoupçonnée qui leur assurera indépendance énergétique et poids géopolitique.
Ces activités, certes bénéfiques pour l’économie des États exploitants, ne sont pas sans risque pour l’environnement méditerranéen. Au-delà d’une catastrophe possible, à l’image de l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique en 2010, la pression environnementale quotidienne n’est pas anodine.

Photo : theconversation.com

mercredi, juillet 13 2016

Discriminations : de fortes inégalités persistent dans la fonction publique

13 07 2016

nuage_de_mots_discrimination.jpgLe rapport de Yannick L’Horty remis au Premier ministre le 8 juillet 2016 est sans appel. Il note d’abord une recrudescence des inégalités sociales dans l’accès à l’emploi public. Les enfants d’agents publics sont surreprésentés dans les recrutements. Alors que les enfants de cadres du public représentent 2,6 % des actifs occupés, ils constituent 10 % des cadres de la fonction publique d’État, soit quatre fois plus. Un tiers des agents de la FPE sont des enfants de fonctionnaires et cette proportion s’élève à mesure que l’on monte dans la hiérarchie. Les descendants d’immigrés sont par ailleurs sous-représentés dans la fonction publique. Ils ont 8 % de chances en moins d’occuper un emploi public que les natifs.

mardi, juillet 12 2016

Pour une recherche indépendante sur les armes nucléaires en France

12 07 2016

Livre_armes_nucleaires.jpgAlors que la classe politique et une grande majorité du pays portent le deuil de Michel Rocard, et passent en revue ses engagements, on s’étonne du silence de cette commémoration sur l’un des thèmes qui l’ont animé au cours des vingt-cinq dernières années : la question des armes nucléaires. Porter la mémoire de Michel Rocard, en actes, c’est construire un débat informé sur l’avenir de cet arsenal en France dans un contexte modifié par le Brexit, les demandes budgétaires de la dissuasion, l’avenir incertain de la filière nucléaire française et les possibilités persistantes d’accidents, de prolifération et de guerre nucléaire. En mémoire de l’engagement du premier ministre en faveur d’un débat démocratique exigeant, nous appelons à un engagement fort de la recherche interdisciplinaire et indépendante sur le nucléaire militaire en France.

lundi, juillet 11 2016

Regrouper les détenus « radicalisés » ne diminue pas le prosélytisme

11 07 2016

FRANCE/Depuis les attentats de janvier 2015, les prisons focalisent l’attention des autorités françaises, pressées de combattre la « radicalisation » des détenus et le prosélytisme islamique à l’œuvre en leur sein. Quelques jours après les attaques de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, Manuel Valls présentait un plan de lutte contre le terrorisme (PLAT). Celui-ci proposait, pour le volet pénitentiaire, la mise en place d’un processus d’évaluation de la dangerosité des détenus « radicalisés » et le regroupement de ces derniers dans des unités dédiées (UD), à la suite de l’expérimentation menée dans le centre pénitentiaire de Fresnes depuis octobre 2014. Après la formation des personnels de l’administration pénitentiaire chargés accueillir les détenus, le programme visait aussi à mettre en place des entretiens individuels et des groupes de parole avec les prisonniers. Les premiers résultats sont pour le moins mitigés.

dimanche, juillet 10 2016

Pourquoi les colonies de vacances disparaissent (et comment les relancer)

10 07 2016

REA_108421_001Les colonies de vacances disparaissent une à une en France. Alors qu’elles emmenaient en vacances près de 4 millions d’enfants et de jeunes dans les années 1960, ils ne sont plus que 1,2 million à présent. Et 3 millions d’enfants ne partent pas en vacances du tout, perdant ainsi la possibilité d’échapper à leur routine et de se mélanger avec des enfants d’autres horizons.
On évoque souvent la démocratisation des voyages et l’allongement des congés payés, encourageant les départs en famille, pour expliquer les faibles effectifs actuels des colonies de vacances. Mais c’est faux : la dégradation des conditions sociales et économiques font qu’aujourd’hui un enfant sur trois ne part pas en vacances. Les causes de disparition des colonies de vacances sont plus complexes.

vendredi, juillet 8 2016

Les inégalités de niveau de vie continuent à augmenter

8 07 2016

Cadre_et_sans_abri.jpgComment ont évolué les niveaux de vie en France ces dernières années ? A vrai dire, on n’en sait rien. L’Insee a changé de méthode en 2010 puis en 2012, du coup les données ne sont pas comparables d’une année sur l’autre. La plupart des analyses que vous lisez sur le sujet (comme pour la pauvreté) sont fausses parce qu’elles font comme si la méthode de calcul n'avait pas changé. Pour y voir plus clair, nous avons recalculé les évolutions de manière à réduire ces ruptures1. Résultat : les plus riches continuent à gagner plus, sauf dans les dernières années. Les plus pauvres toujours moins, mais moins fortement. Explications.

Photo : lefigaro.fr

jeudi, juillet 7 2016

Michel Rocard, par Pierre Joxe

7 07 2016

Michel_Rocard.jpgA l’annonce de la mort de Michel Rocard, la plupart des réactions exprimées par les hommes politiques au pouvoir - et par ceux qui espèrent les remplacer bientôt - ont été assez souvent purement politiques ou politiciennes. A gauche, l’éloge est de règle. A droite, l’estime est générale. Mais deux aspects de la personnalité de Michel Rocard semblent s’être volatilisés : avant de réussir une grande carrière politique, il a été un audacieux militant anticolonialiste et un talentueux serviteur de l’État.
Il lui fallut de l’audace, en 1959 pour rédiger son Rapport sur les camps de regroupement en Algérie. Il fallait du talent en 1965, pour être nommé secrétaire général de la Commission des comptes et des budgets économiques de la Nation.

Photo : europe1.fr

mercredi, juillet 6 2016

Plaidoyer en faveur de l’école primaire et de l’apprentissage

6 07 2016

Enfants_allant_a_l__ecole.jpgLa France dépense beaucoup pour l’éducation, mais le niveau scolaire de ses élèves de 15 ans est médiocre, les décrocheurs sont nombreux, les entreprises ne trouvent pas les personnes qualifiées qu’elles voudraient recruter. L’école française est une des plus inégalitaires au monde, le succès y dépend surtout du niveau culturel et économique des parents. Si les inégalités sont patentes dès le collège, c’est à l’école primaire qu’elles se forment et que l’on peut agir efficacement pour y remédier. Par ailleurs, le système scolaire privilégie les savoirs abstraits et dévalorise de ce fait les élèves qui pourraient s’épanouir si les enseignants montraient plus de considération pour les intelligences pratiques, les formations professionnelles et la transmission individualisée que permet l’apprentissage.

Illustration : ac-grenoble.fr

mardi, juillet 5 2016

Militaires dans les rues : à quoi sert l'opération Sentinelle ?

5 07 2016

Operation_sentinelle.jpgNous continuons de voir des militaires massivement présents dans les rues des villes de France, et pourtant tout a été dit sur les défauts intrinsèques de l’opération Sentinelle, sur son inefficacité au regard des objectifs affichés et sur le poids qu’elle fait peser sur des armées qui souffrent lourdement des coupes budgétaires opérées depuis des années. Des experts reconnus comme Michel Goya et Florent de Saint-Victor ont pointé les bonnes raisons qu’il y aurait à mettre fin à cette opération. Une étude très complète d’Elie Tenenbaum a également été publiée par l’IFRI (Institut français des relations internationales) sous le titre « La Sentinelle égarée ? L’armée de terre face au terrorisme. » Tout a été dit… mais visiblement sans beaucoup émouvoir, pour l’instant, ceux qui décident. Des aménagements sont envisagés, sans que les fondements mêmes de cette opération ne soient remis en cause. Le débat sur le passage des gardes statiques à des patrouilles plus mobiles, s’il n’est pas inutile, est à ce titre bien commode pour éviter de se saisir des questions de fond.

dimanche, juillet 3 2016

Hooligans, une notion floue à déconstruire

3 07 2016

policier_tente_de_maitriser_supporter_excite.jpgDepuis ses débuts, l’Euro 2016 de football a été émaillé de nombreux incidents. Les médias ont généralement présenté les fauteurs de troubles comme des « hooligans », tant à l’occasion des violences entre Russes et Anglais à Marseille, le 11 juin dernier, que lors des jets de fumigènes sur le terrain par des fans croates à Saint-Étienne. Ce texte s’attache à montrer en quoi les notions communes de « hooligans » et de « hooliganisme » sont floues et induisent des confusions entre différents phénomènes qu’il conviendrait de distinguer et de nommer de manière plus précise.

vendredi, juillet 1 2016

Violences policières pendant les manifestations sur la loi travail : un bilan

1 07 2016

Charge_police_manifestant_Paris_juin_2016.jpgFin avril, une Mission civile d’information a été décidée par un ensemble de journalistes, citoyens et députés afin d’évaluer les violences policières lors des manifestations contre la loi travail. Leur rapport, long de 80 pages, et publié mercredi sur le site de Reporterre, énumère de nombreux témoignages et entretiens réalisés à Rennes, Paris, Toulouse et Nantes. Divisé en plusieurs parties, il recense les différentes violences dont sont victimes les manifestants.
Première partie : les blessures, mutilations, violences et tirs dans le dos sont énumérés. Des dizaines de blessures par grenades de désencerclement, grenades lacrymogènes, balles de lanceurs de défense (LBD) et matraques sont évoquées. Viennent ensuite des tentatives d'explications, y compris des entretiens avec des policiers.

Photo : liberation.fr

mercredi, juin 29 2016

Rétention des étrangers : des pratiques « abusives » et « illégales »

29 06 2016

Centre_de_retention_du_Canet_a_Marseille.jpgEn 2015, près de 48 000 personnes ont séjourné dans les centres et locaux de rétention administrative. «Une privation de liberté banalisée alors que trop souvent l’enfermement est inutile, voire abusif et illégal», estime le rapport rédigé conjointement par cinq associations (Assfam, Forum réfugiés-Cosi, France terre d’asile, la Cimade, Ordre de Malte France). Seules 46% des personnes enfermées ont ensuite fait l’objet d’une mesure d’éloignement dont près de la moitié à destination d’un pays européen.
Globalement, ces cinq dernières années ont été marquées par la stabilité du nombre d’étrangers enfermés, sans que l’alternance politique n’entraîne de modifications majeures.

lundi, juin 27 2016

Et si tous ces programmes entourant la réinsertion des détenus ne servaient à rien ?

27 06 2016

Facts_And_Myths.jpgLe Canada fait figure de modèle en Occident pour ce qui a trait aux programmes de réinsertion et de lutte contre la récidive. Aux dépens d’analyses criminologiques et psychologiques approfondies, aujourd’hui toutes deux reléguées au dernier rang, ces programmes correctionnels sont présentés comme la clé du succès face à la récidive. Il s’agit pourtant avant tout d’une croyance, reposant sur une vision naïve de la plasticité humaine. A ce jour, aucune enquête externe menée en toute indépendance n’a encore été produite quant à leurs coûts et bénéfices réels. Pire : la littérature scientifique fournit tous les éléments pour conclure que ces programmes comportementalistes n’ont pas d’efficacité globale sur une population carcérale composée souvent de criminels endurcis qui ont appris à répondre ce que l’agent du programme veut entendre. Il serait beaucoup plus utile d’utiliser ces fonds publics et ces agents de l’administration pénitentiaire pour donner aux détenus la véritable scolarité et les véritables certifications professionnelles qui leur font si souvent défaut et qui leur seraient d’une aide bien plus sûre le jour où ils voudraient réellement se réinsérer.

Illustration : indianatransgendernetwork.com

- page 2 de 146 -