vendredi, juin 2 2017

Edouard Balladur mis en examen dans l’affaire de Karachi

2 06 2017

Balladur_en_1995.jpgVingt ans après les faits, Edouard Balladur a été mis en examen, lundi 29 mai, par la Cour de justice de la République (CJR) pour « complicité et recel d’abus de biens sociaux », a déclaré au Monde une source judiciaire, confirmant une information du Canard enchaîné. L’ancien premier ministre, âgé de 88 ans, est soupçonné d’avoir financé une partie de sa campagne présidentielle de 1995 grâce à des rétrocommissions sur des contrats d’armement.
Cette mise en examen s’inscrit dans le cadre du volet ministériel de l’affaire de Karachi. L’une des hypothèses envisagées est que l’attentat ait été une mesure de rétorsion après l’interruption des commissions prévues par ces contrats. Peu après son arrivée à l’Elysée en 1995, Jacques Chirac avait décidé de mettre fin aux versements, qu’il soupçonnait d’avoir financé la campagne de son rival, et ancien premier ministre de François Mitterrand, Edouard Balladur.

Photo : lemonde.fr

jeudi, juin 1 2017

L'état d'urgence et l'atteinte au droit de manifester

1 06 2017

Gendarmes_mobiles.jpgDepuis novembre 2015 et les terribles attentats qui ont touché la France, l’état d’urgence a été instauré et renouvelé à cinq reprises. Alors que son objet est de prévenir de nouvelles attaques, les mesures de l’état d’urgence ont été utilisées pour interdire 155 manifestations. Tous les 3 jours environ, une manifestation est interdite en France sous ce prétexte. Par ailleurs, 595 interdictions individuelles de manifester ont été ordonnées par les préfectures en France, sous l’argument de prévenir les violences lors des manifestations, alors que le plus souvent il n’existait que peu ou pas d’éléments démontrant que ces personnes auraient participé à des violences.

mercredi, mai 31 2017

L’écocide, un concept-clé pour protéger la nature

31 05 2017

La_plus_grande_decharge_de_produits_electroniques_du_monde.jpgUn choc, ou plutôt un élan : voilà ce qu’il faudrait pour propulser sur la scène internationale le concept d’« écocide ». Une arme-clé qui permet de punir les atteintes les plus graves à l’environnement, celles qui détruisent de manière irréversible la planète. « Eco » vient du grec oïkos, la maison, et « cide » du latin caedere, tuer : se rendre coupable d’écocide, c’est brûler notre foyer, la Terre. Construit à partir des mots « écosystème » et « génocide », le néologisme dérange. Quant à la notion de crime d’écocide, elle va radicalement à l’encontre des intérêts de mafias qui ont fait du trafic des espèces sauvages et du bois une nouvelle source de revenus et de ceux des multinationales chimiques ou nucléaires.

Photo : lemonde.fr

mardi, mai 30 2017

L’intelligence artificielle reproduit aussi le sexisme et le racisme des humains

30 05 2017

robot_et_humain.jpgLes femmes associées aux arts et au foyer, les hommes aux mathématiques et aux professions scientifiques… Ces stéréotypes ont tellement la vie dure qu’ils se retrouvent aujourd’hui reproduits dans des programmes d’intelligence artificielle (IA). Dans un article publié vendredi 14 avril par la revue Science, Joanna Bryson, Aylin Caliskan et Arvind Narayanan, des chercheurs des universités de Princeton (New Jersey) et de Bath (Royaume-Uni), montrent comment une technologie de machine learning (apprentissage machine) reproduit les biais humains, pour le meilleur et pour le pire.

Illustration : robothuman.wordpress.com

samedi, mai 27 2017

Une fenêtre ouverte sur l’extérieur ? Écologie de deux espaces carcéraux

27 05 2017

cellule_prison.jpgEn prison, le pôle socio-éducatif, la salle polyvalente, le lieu de culte, le gymnase, les salles de classe ou les locaux de soins sont les lieux sur lesquels reposent prioritairement les attentes en matière d’humanisation de la peine d’emprisonnement ainsi que de réhabilitation des personnes détenues. L’argumentation ainsi établie par les pouvoirs publics et les architectes actuels des prisons tend à afficher ces espaces et les activités qu’ils accueillent comme les faire‑valoir d’une expérience carcérale visant à se rapprocher toujours davantage de l’expérience vécue hors les murs, le référent premier étant la ville. Chercher à faire de la prison une « prison-ville » traduit cette volonté de produire un système d’enfermement capable d’atténuer l’austérité carcérale et de construire un climat favorable à la réinsertion des détenus. Cet article propose d’interroger une telle ambition à partir d’une enquête ethnographique menée au sein de deux espaces carcéraux.

Photo : lexpress.fr

vendredi, mai 26 2017

La fin de vie des patients détenus

26 05 2017

medecine_en.jpgLa loi Française du 4 mars 2002 a introduit la possibilité de suspendre la peine des personnes détenues en fin de vie. Cependant, tous les détenus malades en fin de vie n'ont pas accès à cette mesure. La plupart d’entre eux sont accueillis dans une Unité Hospitalière Sécurisée Interrégionale (UHSI) souvent pendant plusieurs semaines, parfois jusqu’à leur décès. Le but de cet article est de mettre en évidence la perception des soins palliatifs des patients détenus et des professionnels les accompagnant. Après avoir exposé les conditions de notre enquête de terrain, nous montrons comment les contraintes spatiales et temporelles inhérentes au fonctionnement de l’UHSI entravent les possibilités d’accompagnement des détenus en fin de vie. Pour finir, nous montrons que la question de la mort reste impensée dans ce milieu contraint.

Photo : genepi.fr

mercredi, mai 24 2017

Les travailleurs sociaux « ne doivent pas devenir des auxiliaires de police » (CNCDH)

24 05 2017

prevention_radicalisation.jpg« Une approche sujette à caution », « un risque de dérive vers un contrôle social généralisé » ou encore « des programmes attentatoires aux droits et contre-productifs ». La critique émise par la CNCDH (Commission nationale consultative des droits de l’homme) contre les politiques de prévention de la radicalisation est virulente.
Dans son avis du 18 mai, elle dénonce notamment la conception de la radicalisation « contestée et contestable » du Secrétariat général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation, pour qui « il existe un continuum nécessaire entre l’adhésion à une idéologie et une action violente ».

Illustration : interieur.gouv.fr

mardi, mai 23 2017

Un bilan des attentats liés au contexte syro-irakien dans les pays occidentaux

23 05 2017

Bouquets_de_fleurs_lieu_attentat.jpgLe Centre d’Analyse du Terrorisme (CAT) dresse le bilan chiffré des attentats et des tentatives d'attentats entre 2013 et 2016 en Europe occidentale, en Australie, aux États-Unis et au Canada, qu'il décline selon plusieurs indicateurs : leur nombre, leur fréquence, le nombre et les caractéristiques des personnes impliquées (sexe, âge, nationalité, parcours djihadiste – passées ou non par la Syrie, velléités de départ vers ce pays), le mode opératoire, le type de cibles (militaires, forces de l’ordre, communautés confessionnelles, touristes…) ou, au contraire, l’indiscrimination des attaques. En conclusion, les auteurs font le constat de la capacité pérenne de l’EI à « inspirer » et à mobiliser, depuis son territoire menacé, ses membres ou de simples sympathisants (comme ce fut le cas pour les attentats de San Bernadino et de Nice) en Occident (vu dans la revue du CREOGN).

Photo : lindependant.fr

lundi, mai 22 2017

Blocage des sites de propagande terroriste : un manque de moyens évident

22 05 2017

Logo_cnil3.pngM. Alexandre Linden, personnalité qualifiée désignée pour opérer le contrôle du blocage administratif des sites provoquant à des actes de terrorisme ou en faisant l’apologie, ou à caractère pédopornographique, présente son 2ème rapport d’activité (mai 2017). Il traduit une forte croissance du nombre de vérifications opérées (près de 78% par rapport à la période précédente) mais aussi un manque de moyens évident, qui concerne du reste les activités de la CNIL de manière générale.

Sur ce sujet, lire aussi :
- "Nette envolée du nombre de sites web bloqués par la police" (Le Monde).
- "Pédopornographie : 900 arrestations dans une enquête internationale" (Le Monde)

dimanche, mai 21 2017

Manifestations du 1er Mai à Paris : le maintien de l'ordre en question

21 05 2017

MAY-DAY/FRANCEComme un remake en pire de la mobilisation contre la loi sur le travail, la violence de la manifestation du 1er mai 2017 à Paris a marqué à la fois les manifestants de tête, séparés du cortège syndical à coups de grenades de désencerclement lancées par les policiers, et les CRS, qui ont vu deux de leurs collègues prendre feu. Les tensions entre manifestants et forces de l’ordre, qui avaient paru s'apaiser après que, le 15 septembre dernier, un syndicaliste eut été éborgné par un projectile, sont réapparues, encore plus vives. Des deux côtés, on parle d'escalade inédite, en oubliant un peu vite la violence des manifestations autonomes et de leur répression dans les années 1970.

Photo : mediapart.fr

samedi, mai 20 2017

Malte : un paradis fiscal au coeur de l'Europe

20 05 2017

Malta_files.jpgIl y a eu la Suisse, le Panama, l'Irlande et le Luxembourg. C’est désormais au tour de Malte de voir ses pratiques fiscales déloyales exposées au grand jour. La petite île méditerranéenne a l’honneur d’assurer, jusqu’au 30 juin, la présidence tournante de l’Union européenne pour la première fois de son histoire. Ce paradis fiscal méconnu prive pourtant les pays étrangers, en particulier ses partenaires européens, d’au moins deux milliards d’euros de recettes fiscales chaque année.
Mediapart et ses partenaires du réseau de médias European Investigative Collaborations (EIC) démarrent ce vendredi 19 mai la publication des Malta Files. C’est le coup d’envoi de deux semaines de révélations fondées sur plus de 150 000 documents confidentiels. Pendant quatre mois, 49 journalistes issus de 13 médias ont enquêté sur les sociétés offshore de l’île, entre optimisation et évasion fiscales, mais aussi corruption et blanchiment.

vendredi, mai 19 2017

Comment améliorer l’insertion des Roms à l’échelle locale

19 05 2017

Photo_fra.europa.eu.jpgLe 28 mars dernier s’est tenu à Bruxelles un événement visant à dresser le bilan des efforts déployés pour favoriser l’intégration des Roms, l’occasion de dégager les grandes tendances sur ce qui fonctionne et ne fonctionne pas dans ce domaine.
Ces tendances sont issues des recherches de l’Agence réalisées dans 21 régions parmi 11 États membres de l’UE. Ces travaux de recherche consistaient à faire participer tant la population rom que les autorités locales de manière à comprendre les raisons pour lesquelles bon nombre des efforts en faveur de l’intégration des Roms ne débouchent pas sur des résultats tangibles. Ils visaient également à définir les pratiques fructueuses en matière d’insertion sociale sur le plan local.

jeudi, mai 18 2017

De gros chantiers attendent le nouveau ministre de l’Intérieur !

18 05 2017

Y__a_du_boulot.jpgBonne chance au nouveau Ministre de l’Intérieur qui, sans s’en rendre compte, va entrer dans un grand Ministère confronté à de graves enjeux de sécurité lui imposant une révolution stratégique alors que précisément il a été contraint depuis plus de trente ans à gérer les délires idéologiques des divers pouvoirs exécutifs certes intéressés électoralement par les enjeux de sécurité mais qui au fond n’ont jamais pris la mesure des réalités sociologiques de la sécurité.
Tous ces errements ajoutés au basculement radical de 2002 provoqués par un Ministre qui se voyaient déjà en haut de l’affiche ont conduit les forces de sécurité dans une impasse mortifère. En raison d’évidentes erreurs stratégiques, les forces de sécurité sont atteintes d’une maladie qui les paralyse peu à peu.

Lire la suite...

mercredi, mai 17 2017

Francis Heaulme nous impose une épreuve de réalité

17 05 2017

Dessin_francis_heaulme.jpgAu cours des années 1980 et surtout à partir des années 1990, plusieurs affaires de meurtres sériels (Marcel Barbeault, Thierry Paulin, Guy Georges, Emile Louis, Patrice Alègre, etc.) occupent l’espace médiatique et consacrent l’apparition en France du phénomène tueurs en série dont Francis Heaulme fut une figure centrale. Malgré cette surmédiatisation, la catégorie de tueur en série français n’a pas connu le succès populaire de son homologue américain le serial killer mais il a de tout même contribué à imposer plusieurs thèmes centraux. Le procès de Francis Heaulme est l’occasion dans le contexte actuel de ne pas les oublier.

Lire la suite...

mardi, mai 16 2017

38 000 décès dans le monde seraient dus au dépassement des normes du Diesel

16 05 2017

pollution_diesel.jpgVoilà une étude qui ne devrait pas tarder à se retrouver sur le bureau des juges du pôle santé publique du tribunal de grande instance de Paris qui enquêtent sur le « dieselgate ». Publiée dans la revue scientifique Nature, elle montre qu’un tiers des poids lourds et plus de la moitié des véhicules légers en circulation émettent beaucoup plus d’oxydes d’azote (NOx) que ne le permettent les différentes limites réglementaires auxquels ils sont théoriquement soumis. Elle révèle aussi que ces excès d’émissions ont été responsables d’environ 38 000 décès prématurés en 2015, principalement dans les pays de l’Union européenne, en Chine et en Inde.

Photo : lemonde.fr

- page 2 de 163 -