mercredi, avril 13 2016

LuxLeaks, Panama Papers: l’hypocrisie européenne

13 04 2016

Dessin_paradis_fiscal.jpgLa question des paradis fiscaux et de l’opacité financière occupe depuis des années le devant de l’affiche. Malheureusement, il existe en ce domaine un écart abyssal entre les proclamations victorieuses des gouvernements et la réalité de ce qu’ils font. En 2014, l’enquête LuxLeaks révélait que les multinationales ne payaient quasiment aucun impôt en Europe, grâce à leurs filiales au Luxembourg. En 2016, les Panama Papers montrent l’étendue des dissimulations de patrimoines opérées par les élites financières et politiques du Nord et du Sud. On peut se réjouir du fait que les journalistes fassent leur travail. Le problème est que les gouvernements ne font pas le leur. La vérité est que presque rien n’a été fait depuis la crise de 2008. Par certains côtés, les choses ont même empiré.

Illustration : paradisfiscaux20.com

mardi, avril 12 2016

Sortir du piège identitaire

12 04 2016

la_condition_cosmopolite.pngLibération a consacré, dans son édition du 4 avril, un dossier important aux « Visages contestés de l’antiracisme ». Dans son éditorial, Laurent Joffrin pointe un mouvement « délibérément communautaire » qui dénonce « l’impensé colonial » de la société française, qui ne défendrait que ses intérêts propres et rejetterait « l’universalisme abstrait », pour finalement affirmer : « Si l’identité devient l’ultima ratio, l’intolérance communautaire n’est pas loin. » Or, au cœur de ces mises en garde et de ces rappels solennels aux « valeurs communes », se trouve le piège identitaire que Laurent Joffrin voudrait voir et dénoncer dans ces mouvements. Je ne me place pas en défenseur de tel ou tel mouvement, mais proposerai quelques commentaires critiques.
On parle de « communautarisme ». Mais le terme « communauté » est tellement galvaudé qu’il suffit qu’une militante dise, dans le même dossier, « oh oui ! on est bien entre nous » pour que le journal évoque une revendication communautariste !

lundi, avril 11 2016

La prévention des récidives : évaluation, suivis, partenariats

11 04 2016

Image_recidive.jpgLe Bureau des études et de la prospective (PMJ5), créé en 2009, relève de la Sous-direction des personnes placées sous main de justice de la Direction de l’administration pénitentiaire. Parmi ses missions figure celle d’organiser chaque année des Journées d’études internationales.
La prévention des récidives : évaluation, suivis, partenariats. Le choix du pluriel n’est pas anodin : la récidive pénale, loin de constituer un phénomène global, doit s’appréhender par le multiple. Car, et ses actes le démontreront, ce phénomène recouvre des réalités et des domaines d’intervention très différents pour les services pénitentiaires. Le lecteur trouvera dans ce numéro la plupart des contributions des intervenants à ces Journées d’études internationales.

Illustration : yahoo.bondyblog.fr

dimanche, avril 10 2016

La réforme de l’hôpital public. Un management sans ménagement

10 04 2016

La_reforme_de_l__hopital_public.jpgL’hôpital, comme toutes les organisations publiques, est soumis de façon croissante aux méthodes de management. L’objectif est de flexibiliser son fonctionnement, de limiter les lourdeurs administratives et d’impliquer les personnels médicaux et non médicaux dans la prise de décision. La transformation n’est pas immédiate, elle s’opère en plusieurs étapes. D’abord par l’expérimentation d’une politique de direction par objectifs et la mise en œuvre des centres de responsabilité par la loi du 19 janvier 1983. Ensuite par la mise en place du projet d’établissement par la loi du 31 juillet 1991. Enfin, l’Ordonnance du 2 mai 2005 et la loi du 21 juillet 2009 introduisent de nouvelles méthodes de gouvernance. Or, cette évolution va à l’encontre des valeurs de l’hôpital public. La transposition des techniques de management privé se fait sans ménagement, en d’autres termes brutalement. La crise actuelle de l’hôpital tient au fait que la logique managériale vient heurter une histoire marquée en principe par l’accueil de toutes les souffrances.

samedi, avril 9 2016

L'école et les valeurs. Charlie, et après ?

9 04 2016

Diversite_182.pngSuite aux attentats de janvier 2015, l’école, plus que les autres institutions, a été placée au cœur d’un dispositif mettant en avant le rassemblement autour des valeurs de la République, avec l’ambition de provoquer, dans l’école et à travers elle – au-delà, dans toute la société, donc – un changement systémique. S’est ainsi engagé un chantier dont la tâche est immense – quel sens commun donner aux valeurs de la République, et à la laïcité tout particulièrement ? –, et dont la réflexion engage les relations que l’école peut entretenir avec les territoires.
Ce numéro de Diversité propose, un an après les attentats, de poser les premiers jalons pour mieux comprendre et analyser les effets, attendus et réels, de cette année de mobilisation.

vendredi, avril 8 2016

Comment agir contre les inégalités ?

8 04 2016

Agir_contre_inegalites.jpgAnthony Atkinson publie un ouvrage à la fois très complet et très intuitif, qui embrasse la question des inégalités en essayant d’être le plus exhaustif possible. Il constitue une excellente introduction au domaine en même temps qu’un résumé de la connaissance économique sur la question. L’auteur ne se contente pas de réaliser une synthèse des travaux existants mais propose aussi ses solutions pour réduire les inégalités effectives.
L'auteur défend d’abord son champ de recherche. Au milieu du grand écho qu’avait soulevé en 2013 le livre de Thomas Piketty, de nombreuses voix s’étaient en effet levées pour dire que les inégalités ne sont pas un problème, et que seule compte l’égalité des chances. Avant cela, le rapport Attali pour la libération de la croissance préconisait que l’enseignement de l’économie dès le primaire devait « montrer que le scandale est dans la pauvreté plus que dans la richesse, dans les injustices plus que dans les inégalités ». Pour Atkinson, les inégalités comptent, y compris les inégalités des situations effectives.

jeudi, avril 7 2016

Comment la France est devenue une cible « légitime » pour les groupes djihadistes

7 04 2016

Immeuble_detruit_en_Syrie.jpgAu temps des colonies, le scénario des expéditions militaires outre-mer était simple : la guerre se déroulait exclusivement sur le territoire de la victime et l’agresseur n’imaginait pas que ses villes et ses villages puissent être la cible de contre-attaques ennemies. Non sans raison. La supériorité de ses armements, sa maîtrise absolue des mers et l’absence de toute « cinquième colonne » active sur son sol l’interdisaient. Le Royaume-Uni et la France ont conquis la presque totalité du globe au XVIIIe et au XIXe siècle selon ce schéma très différent des guerres européennes où les destructions, les morts et les blessés n’épargnaient aucun pays. Désormais, il n’en va plus de même. Certes, la bataille reste toujours inégale. Mais un équilibre de la terreur s’ébauche et les spécialistes parlent de « guerre asymétrique », les uns ayant des avions, des drones et des missiles, les autres maniant Internet, l’explosif et la « kalach ».

mercredi, avril 6 2016

Protection de l'enfance et familles étrangères non régulières : une précarité entretenue ?

6 04 2016

proection_de_l__enfance.jpgDepuis deux décennies, le lien entre précarité sociale et protection de l'enfance ne cesse d'être objectivé. En abaissant le seuil d'intervention des pouvoirs publics de la maltraitance au risque, la loi réformant la protection de l'enfance de 2007 ambitionne une dynamique préventive qui peine encore à prendre en compte la dimension sociale des problématiques éducatives. Particulièrement exposées, les familles étrangères non régulières n'ont droit pour satisfaire leurs besoins sociaux et l'intérêt de l'enfant qu'à l'aide financière délivrée par les conseils départementaux. Mais ce qui s'entend comme dispositif d'appoint pour les nationaux se heurte pour les étrangers à la pérennisation structurelle de leur exclusion sociale et à son impact politique.

Illustration : odpe.finistere.fr

mardi, avril 5 2016

Réforme du Code de procédure pénale : sortir de la surenchère sécuritaire

5 04 2016

Le Sénat doit voter, ce mardi 5 avril, le projet de loi dit de « lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement, et améliorant l’efficacité et les garanties de la procédure pénale ».
Ce texte a été contesté par différentes institutions indépendantes et qualifiées de notre pays. La Commission nationale consultative des droits de l’Homme, la Conférence des premiers présidents de cours d’appel et même le Conseil d’Etat ont pu dire que plusieurs propositions du projet sont de nature à entraîner des atteintes excessives à la liberté individuelle. Sourd à ces interpellations, le gouvernement a choisi la procédure accélérée pour l’examen du texte.
Cette loi donnerait au ministère de l’Intérieur et à la police des pouvoirs directement inspirés de l’état d’urgence : retenue administrative de quatre heures avec possibilité de consulter l’ordinateur de la personne, d’accéder à ses communications, de capter et d’enregistrer toutes ses données informatiques… Le projet introduit également une forme d’irresponsabilité pénale des forces de l’ordre, fondée non plus sur une stricte légitime défense mais sur la notion plus floue d’état de nécessité. Enfin, il développerait encore les moyens d’une surveillance massive des citoyennes et des citoyens.

lundi, avril 4 2016

De la religion en prison

4 04 2016

De_la_religion_en_prison.jpgLa religion se réduit-elle en monde carcéral à l’islam et cet islam à la question de la radicalisation ? Cette recherche sociologique, basée sur deux ans d’enquête de terrain au sein des prisons françaises, englobe toutes les religions et se décentre du versant le plus exceptionnel ou spectaculaire du religieux pour embrasser ses manifestations ordinaires. Elle met au jour la façon dont l’administration gère les cultes. Elle donne des clés pour comprendre la façon dont les personnes détenues mobilisent – ou non – la religion et les rôles que peuvent tenir les aumôniers en la matière.
Terrain privilégié pour saisir les mises en œuvre concrètes de la laïcité et la manière dont les institutions publiques font usage du religieux, la prison se révèle en même temps un lieu d’exception pour comprendre ce que la religion fait aux gens et ce qu’ils en font.

dimanche, avril 3 2016

Islamophobie ordinaire : le cas de la ministre Laurence Rossignol

3 04 2016

peur_de_l__islam.jpg C’est en partie pour sa capacité à ne pas faire de vagues que Laurence Rossignol a été promue ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes lors du remaniement gouvernemental du 11 février. Ce talent semble envolé.
Invitée sur RMC mercredi 30 mars, elle a suscité un concert de protestations en effectuant un parallèle pour le moins hasardeux entre l’esclavage et le port du voile par les musulmanes, agrémenté de l’emploi du mot « nègre ». Mme Rossignol était interrogée par le journaliste Jean-Jacques Bourdin sur les marques de mode qui investissent le créneau du voile islamique. « Bien sûr qu’il y a des femmes qui choisissent, il y avait aussi des nègres américains qui étaient pour l’esclavage (…), répond alors la ministre. Je crois que ces femmes sont pour beaucoup d’entre elles des militantes de l’islam politique. »

Photo : nantes.indymedia.org

samedi, avril 2 2016

Il faut en finir avec la psychiatrie fondée sur la contention

2 04 2016

Contention_psychiatrie.jpg« Nous n’avions jamais vu cela», déclare la contrôleuse générale des lieux de privation de liberté, Madame Adeline Hazan, dénonçant : «Des pratiques centralisées, honteuses, et choquantes.» En France, en 2016, dans un hôpital psychiatrique ordinaire de l’Ain, des patients sont enfermés, sanglés, dépourvus de tout espace de liberté, abandonnés, maltraités. «Je suis sidérée que l’Agence régionale de santé, que la Haute Autorité de santé, que les différentes commissions départementales, toutes ces structures qui sont venues ces dernières années, voire pour certaines ces dernières semaines, n’aient pas observé ce que notre mission a vu. Et qu’elles n’aient en tout cas pas réagi. Cela me laisse sans voix. »
Les médecins de cet hôpital et les universitaires qui les ont formés, les directeurs de cet hôpital et l’ARS, les experts de l’HAS (Haute Autorité de santé) et le directeur de l’HAS portent une lourde responsabilité dans l’assujettissement massif et systématique des patients de cet hôpital par le corps soignant. Comment a-t-on pu transformer un lieu de soins en lieu de détention ?

vendredi, avril 1 2016

Terrorisme : la frénésie sécuritaire française à côté de la plaque

1 04 2016

A_cote_de_la_plaque.pngC’est parce que la gravité de la menace représentée par les returnees (les combattants rentrant de Syrie ou d’Irak) a été ignorée par les États, que les attentats ont pu être commis. Face à cet échec, autant politique que policier et judiciaire, la réaction des autorités, notamment en France, a été de se lancer dans une frénésie législative sécuritaire sans précédent. Ainsi, au lendemain du 22 mars, Manuel Valls n’a rien trouvé de mieux que d’exiger que le Parlement européen adopte le fichier PNR (données de tous les passagers aériens), alors qu’aucun de ces radicalisés n’a emprunté l’avion pour commettre son forfait. Le Premier ministre n’en est pas à son coup d’essai en matière de réponse inadaptée : la loi sur le renseignement intérieur de juillet 2015 a placé sous surveillance tout le trafic internet au nom de la lutte antiterroriste. Mais, outre qu’il n’y a personne en bout de chaîne pour exploiter les renseignements obtenus, le terrorisme actuel n’est nullement «high-tech», mais au contraire, «low-tech» : pas d’utilisation du Net, on se parle en direct, on achète des téléphones jetables, on loue des voitures ou des taxis, on fabrique des bombes avec du matériel acheté dans des magasins de bricolage.

Illustration : twitter.com/acotedelaplaque

jeudi, mars 31 2016

Fatima moins bien notée que Marianne : pour une laïcité d’inclusion

31 03 2016

Fatima_moins_bien_note_e_que_Marianne.jpgFatima moins bien notée que Marianne pour un devoir équivalent, Issam et Kader plus punis que Mathieu pour un même comportement, des écoles publiques qui concentrent 90 % ­d’enfants musulmans quand d’autres n’en comptent aucun, des manuels scolaires qui réduisent l’islam à l’islamisme… Il ne s’agit pas là d’impressions jetées en pâture au débat polémique, mais du résultat d’années d’enquêtes et de recherches ­scientifiques. Cette réalité a des conséquences. En janvier 2015, les ­réactions de certains élèves lors de la minute de silence en hommage aux victimes des attentats contre Charlie Hebdo questionnent sur le degré d’adhésion à notre République. Les attaques du 13 ­novembre 2015 interrogent sur le ressentiment de jeunes radicalisés qui ont fait leur scolarité au sein du système éducatif français. Au final, les auteurs ­proposent une « laïcité d’inclusion » en mesure de faire de l’école une arme puissante ­d’intégration, meilleur rempart contre les haines.

mercredi, mars 30 2016

Les Programmes de Réussite Educative (PRE) en question

30 03 2016

Reussite_educative.jpgLe programme de réussite éducative (PRE), lancé en 2005 par la loi de programmation pour la cohésion sociale, est un dispositif de la politique de la ville destiné à l’accompagnement des enfants et des adolescents en difficulté. Le dispositif repose sur l'idée d'une approche globale de ces difficultés ainsi qu'une double volonté de placer le bénéficiaire et sa famille au centre de l'action et d’amener les différents acteurs du champ éducatif à coopérer.
Dispositif central du volet éducation des contrats de ville, le PRE se déploie dans 508 territoires de la politique de la ville, soit autant de projets locaux mis en œuvre par les villes. Il concerne 104 000 bénéficiaires pour l’année scolaire 2014-2015, scolarisés dans plus de 8 000 établissements scolaire.
Le PRE constitue une priorité pour le Gouvernement, qui a décidé de sa généralisation à l’ensemble des collèges REP+ lors du comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté du 6 mars 2015. Pourtant, deux évaluations relativisent fortement son succès.

Illustration : generationreactive.fr

- page 2 de 141 -