vendredi, septembre 12 2014

Sociologie des élites délinquantes : du crime en col blanc à la corruption politique

12 09 2014

livre_lascoumes_nagels.jpgLa dénonciation régulière des « affaires » et des « scandales » laisse croire que les élites économiques et politiques ne sont pas à l’abri des mises en cause et des procès. Ces événements masquent pourtant une toute autre réalité. Les déviances et délinquances des élites ne sont pas perçues comme ayant la même gravité que celles portant atteinte aux personnes et aux biens. Elles ne suscitent pas non plus la même réaction sociale.
Une des originalités de ce sujet est de poser des questions qui ne sont jamais soulevées quand il s’agit d’atteintes traditionnelles aux biens et aux personnes. Où placet- on le curseur entre les déviances acceptables et celles qu’il faut réprouver pour assurer la stabilité d’une organisation sociale ? Suffit-il d’une norme pénale pour identifier un acte transgressif ? S’il y a bien eu des abus, leurs auteurs sont-ils vraiment mal intentionnés ? Ne sont-ils pas plutôt victimes d’organisations laxistes et de pratiques tolérées ? Quelle est enfin la sanction adéquate à ces débordements ? Ces enjeux sont autant intellectuels que politiques et éthiques.

jeudi, septembre 11 2014

La formation aide à réduire le chômage… quand les chômeurs y ont accès

11 09 2014

pole_emploi_2.jpgParmi toutes les armes de lutte contre le chômage, il en est au moins une qui a prouvé son efficacité : la formation... pour les demandeurs d'emploi qui ont eu la chance d'en bénéficier ! C'est ce que démontre la toute récente étude de Pôle emploi : 50,8% des chômeurs ayant suivi une formation prescrite par Pôle emploi ont retrouvé un emploi au cours des six mois suivants. Et ces emplois retrouvés s'avèrent de plus en plus stables. Dans 73,5% des cas, il s'agit de CDI, CDD, missions d'intérim de plus de six mois, créations ou reprise d'entreprise.
Pourquoi ces bons résultats ? D'abord, parce que l'Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) forme en priorité dans les 13 « secteurs en tension » identifiés par le gouvernement comme peinant à recruter. Ensuite, parce qu'elle privilégie les formations qualifiantes, axées sur des métiers précis. Et que sa pédagogie favorise avant tout l'apprentissage des « gestes professionnels », rendant le stagiaire immédiatement employable à l'issue de sa formation.

mercredi, septembre 10 2014

Le travail social et le politique

10 09 2014

livre_henri_pascal.jpgLes liens entre le travail social, les ressources idéologiques et les doctrines politiques en vigueur à différentes époques, ont déjà été discutés par le passé, par exemple dans les travaux de Pierre Rosanvallon, Jacques Donzelot ou Michel Chauvière, pour ne citer que quelques auteurs. Le récent ouvrage d’Henri Pascal (Histoire du travail social en France, Presses de l’EHESP, 2014), qui déborde largement cette question, permet d’y revenir avec utilité en ces temps où nos exigences politiques ne dépassent guère l’horizon du pragmatisme. Foin des débats au profit de l’obtention de résultats visibles, rapides et concrets ! Tel est l’impératif catégorique qui s’impose aussi aux travailleurs du social ou de l’éducatif, que ceux-ci y souscrivent ou non. Revenir sur les origines et l’histoire du travail social – au-delà des dates, des personnes ou des lois –, comme le fait Henri Pascal, incite à (re)poser la question du social et du politique.

Lire la suite...

mardi, septembre 9 2014

Migrations et mutations de la société française

9 09 2014

livre_migrations_la_decouverte.pngLes réalités migratoires ont changé depuis les années 2000 : de nouveaux flux ont entraîné l'installation de populations qui n'ont ni les mêmes profils ni les mêmes modalités d'installation et de relations avec la France que par le passé. D'autres migrations sur le sol hexagonal, plus anciennes, poursuivent leurs parcours complexes et multiformes en interpellant la société sur les points d'achoppement de leur intégration.
Pour rendre compte de ces mutations, cet État des savoirs fait le point sur les recherches multidisciplinaires menées depuis le début du XXIe siècle : apports théoriques, résultats significatifs, nouveaux chantiers, enjeux. Il ouvre la réflexion sur les problématiques internationales ou européennes, dans lesquelles la France s'inscrit par la mondialisation des échanges : nouvelles migrations et diasporas, politiques publiques, questions identitaires, représentation et transmission.

lundi, septembre 8 2014

Supprimer les allocs ? L'évolution du contrôle de la fréquentation scolaire

8 09 2014

allocations_familiales.jpgAu cours des années 2010-2013, les controverses autour du traitement de l’absentéisme scolaire ont été particulièrement exacerbées suite à la promulgation de la « loi Ciotti » en septembre 2010, et ce jusqu’à son abrogation début 2013. Il s’agit d’une étape significative de l’histoire longue et mouvementée du traitement du manquement à l’obligation scolaire. La loi portée par Éric Ciotti, député UMP (Union pour un mouvement populaire) et spécialiste des questions de sécurité, était destinée à lutter contre les troubles occasionnés par certains jeunes, dont les absentéistes, et à responsabiliser les parents par l’instauration d’une échelle de mesures incluant le contrat de responsabilité parentale et la suspension des allocations familiales. Ce texte réhabilitait, à sa façon, une sanction conçue en 1959 consistant à stopper le versement des allocations familiales (peu appliquée) ; ce faisant, il annulait les dispositions issues du rapport Machard (2003) et celles de la loi du 2 janvier 2004 relative à l’accueil et à la protection de l’enfance qui supprimaient toute sanction par le biais des allocations familiales. En dix ans, le législateur a changé trois fois de directives. Comment comprendre ces revirements ?

Photo : midilibre.fr

samedi, septembre 6 2014

Faire échec au racisme et à la haine

6 09 2014

FRANCE2012-ELECTIONS-FN-LEPEN-FEATURELes agressions contre Christiane Taubira ont inauguré de façon spectaculaire le retour d’un racisme désinhibé dans le débat politique.
Sa nomination comme ministre de l’Education nationale a littéralement déchaîné, contre Najat Vallaud-Belkacem, un torrent de boue et d’abjections. S’y mêlent, pêle-mêle, le rejet de l’étranger et pire encore, de l’étrangère ou étiquetée telle, la dénonciation de la supposée musulmane, porteuse ou non d’un voile, la haine, enfin, contre la femme de conviction, militante de l’égalité entre femmes et hommes, et aujourd’hui à la direction d’un ministère où sont défendues les valeurs de l’école laïque et républicaine.
Orchestrée par des publications d’extrême droite dont l’éthique est celle du caniveau, cette campagne soulève le cœur de toutes celles et ceux qui ont la démocratie au cœur et partagent une haute idée de la chose publique et du débat qui devrait en être la marque.

vendredi, septembre 5 2014

L'analyse sociologique des effets de quartiers

5 09 2014

livre_sampson.jpgL’écologie humaine vient de faire un retour remarqué avec la publication de l’ouvrage Great American City, plus d’un demi‑siècle après avoir été évincée des productions sociologiques américaines. L’auteur, Robert Sampson, s’emploie à mettre en évidence l’existence de ce qu’il appelle les effets de quartier (neighborhood effects) en s’inspirant des méthodes de l’École de Chicago. Il entend réfuter les théories pronostiquant la fin des lieux (placelessness) et cherche à démontrer « que les différences entre quartiers ne sont pas seulement visibles partout mais qu’elles ont également des propriétés durables – avec des mécanismes de reproduction sociaux et culturels – et des effets couvrant une grande variété de phénomènes sociaux ».
Rejetant dos à dos approche déterministe et individualisme méthodologique, Sampson s’attache à prendre en compte les comportements individuels comme les dynamiques collectives et les effets structurels, ainsi qu’à considérer à la fois les processus top‑down et bottom‑up.

mercredi, septembre 3 2014

Le retard à l’entrée en 6ème : plus fréquent dans les quartiers défavorisés

3 09 2014

enfant_fatigue.jpgParmi les élèves ayant fait leur première rentrée en classe de 6e en septembre 2011, 12,3 % accusent un retard scolaire d’au moins un an. La probabilité d’être en retard pour un élève varie fortement selon ses caractéristiques sociodémographiques (sexe, nationalité…) et celles de sa famille (profession des parents). Elle varie également sensiblement selon l’environnement géographique, à différentes échelles. Au sein des académies, des communes ou encore du voisinage très proche des enfants, les retards scolaires sont les plus fréquents dans les territoires marqués par la plus forte précarité économique et sociale des habitants. Le risque de retard scolaire est lié significativement aux caractéristiques du voisinage, au-delà des seules caractéristiques des élèves.

Photo : leblogdesptits.com

mardi, septembre 2 2014

Lorsque le viol est devenu un crime

2 09 2014

livre_Vendemiaire.jpgDepuis l’ouvrage désormais classique de Georges Vigarello sur l’histoire du viol, l’évolution de la perception et du traitement social des violences sexuelles a fait l’objet de maints travaux.
La récente contribution de deux historiens (Jean-Yves Le Naour, Catherine Valenti, Et le viol devint un crime, éditions Vendemiaire, 2014) permet utilement de revenir sur deux aspects de cette évolution : la part contributive des mouvements féministes pour porter sur le devant de la scène les violences sexuelles, d’une part ; la criminalisation du viol, d’autre part.

Lire la suite...

lundi, septembre 1 2014

Ferguson et la nouvelle condition noire aux États-Unis

1 09 2014

manifestation_ferguson.jpgLes émeutes de Ferguson sont inédites depuis celles de Los Angeles en 1992. Elles marquent la rupture de la paix raciale la plus durable depuis la seconde guerre mondiale aux États-Unis, et révèlent la transformation de la condition des populations noires depuis une dizaine d’années. D’un côté, les années 2000-2010 sont l’apogée du processus de pénalisation et de contrôle policier de la vie des Noirs. De l’autre, la décennie passée témoigne d’une stagnation, voire d’un recul, de la position des Noirs dans la société américaine. Contre le mythe de la société post-raciale, la place des Noirs se caractérise par une inégalité durable, dont les ressorts se sont transformés.

Photo : rtl.fr

dimanche, août 31 2014

L'Angleterre découvre le scandale d'abus sexuels dans le Yorkshire

31 08 2014

policier-britannique.jpgLa police et les services sociaux savaient, mais le scandale a mis des années à éclater. Quelque 1 400 mineures, parfois des enfants, ont été victimes d'abus sexuels et exploitées entre 1997 et 2013 à Rotherham, une ville industrielle du nord-est de l'Angleterre. Leurs plaintes n'ont pas été prises au sérieux ou ont été étouffées par des coups et des menaces.
L'affaire de Rotherham, qui survient après plusieurs scandales similaires, provoque en Angleterre une émotion d'autant plus vive qu'elle met en cause les institutions – services sociaux, municipalité, police – précisément chargées de la protection des mineurs. Dans plus d'un cas sur trois, les victimes étaient connues des services de protection de l'enfance. Le rapport de Mme Jay dénonce aussi les échecs collectifs « flagrants » des élus locaux.

vendredi, août 29 2014

Nouvelle saillie anti-magistrat d'un représentant du lobby sécuritaire

29 08 2014

code_penal.jpgAh ces juges rouges laxistes ! On ne s’en lasse pas. Interviewé dans le Figaro suite à une série d’homicides à Marseille, Toulouse et Montpellier, Alain Bauer, consultant en sécurité, conclut en pointant la responsabilité des magistrats. Grosso modo – je caricature à peine - les policiers font le job contre la criminalité organisée, mais les juges « refusent de punir ceux qui sont issus des banlieues ».
Voici la citation exacte : « Le maillon faible reste la réponse judiciaire: trop de magistrats, imprégnés de la harangue d'Oswald Baudot, théoricien du Syndicat de la magistrature, jugent encore en fonction de leur idéologie et refusent de punir ceux qui sont issus des banlieues. Au prétexte qu'ils ont connu la discrimination, le racisme ou l'exclusion, ils bénéficieraient d'un soi-disant droit à la compensation. C'est la porte ouverte à une dangereuse impunité ».

mercredi, août 27 2014

Les fous de Bruxelles. Histoire sociale de la folie

27 08 2014

parmi_les_fous.gifL’historiographie française de la psychiatrie s’est pendant longtemps focalisée sur les XVIIIe et XIXe siècles. Depuis une quinzaine d’années, l’attention s’est néanmoins déplacée vers le XXe siècle comme en attestent plusieurs publications. On se souvient de l’ouvrage d’Isabelle von Bueltzingsloewen sur la famine dans les hôpitaux psychiatriques pendant l’Occupation. Refusant la thèse d’une extermination programmée, elle avait révélé les mécanismes qui ont conduit à la mort de plusieurs milliers d’aliénés durant la Seconde Guerre mondiale. Plus récemment, Hervé Guillemain et Stéphane Tison ont publié un livre sur les soldats victimes de troubles psychiatriques pendant le premier conflit mondial. Ils y rendent compte de l’expérience ordinaire de la folie et montrent les outils thérapeutiques à la disposition des psychiatres de l’époque.

mardi, août 26 2014

Les "éléments de personnalité" dans la procédure de comparution immédiate

26 08 2014

codes.jpgLa réalisation d’enquêtes sociales rapides auprès de prévenus renvoyés par le Ministère Public devant le Tribunal Correctionnel dans le cadre de procédures de comparutions immédiates constitue une phase obligatoire et pourtant relativement méconnue du parcours de la personne à qui est reprochée la commission d’un délit. Il m’a alors semblé intéressant d’examiner dans quelle mesure la connaissance par les parquetiers des éléments relatifs à la situation matérielle, sociale, familiale et de santé de la personne poursuivie – éléments relatés au sein des enquêtes sociales rapides – avait une incidence sur leur choix de poursuivre le délit signalé selon la procédure de comparution immédiate et si la formule floue de l’article 395 du Code de Procédure Pénale rédigée comme suit « si le procureur de la République estime que les éléments de l’espèce justifient une comparution immédiate » faisait implicitement référence à ces éléments de personnalité.

lundi, août 25 2014

Le dossier noir des boues rouges de Gardanne

25 08 2014

Boues_rouges_gardanne.jpgPoussière rouge de bauxite, poussière blanche d’alumine : à Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, l’histoire industrielle nimbe la ville. Réverbères, panneaux de signalisation, murs, tout y est patiné à l’ocre rouge. L’usine Alteo se dresse ostensiblement au bout de la rue principale. Depuis que le groupe Pechiney s’est établi là en 1893 pour produire de l’aluminium, elle a toujours fait travailler les ouvriers de ce coin de Provence, au gré des propriétaires. En retour, l’Etat s’est employé avec constance à ne pas trop lui compliquer la tâche.
Quand il est apparu impossible de continuer à stocker des monceaux de résidus de bauxite sur plusieurs terrains alentour, une solution s’est vite imposée : pourquoi ne pas balayer tout cela discrètement au fond de la Méditerranée ? C’était en 1966. Quelques dizaines de millions de tonnes de boues rouges plus tard, la grosse canalisation court toujours sur 47 kilomètres, le long de la route jusqu’au rivage de Cassis, avant de s’enfoncer sous la surface jusqu’au canyon sous-marin de Cassidaigne à 7,7 km de là, par 320 mètres de fond.

- page 2 de 110 -