La peine de mort n'était quasiment plus utilisée dans le Connecticut, où seul un condamné a été exécuté en cinquante-deux ans, mais la majorité de l'opinion publique y reste favorable.

BIENTÔT LA CALIFORNIE ?

Après le Connecticut, la Californie pourrait être le dix-huitième Etat américain à abolir la peine de mort. Ses opposants ont réuni les cinq cent mille signatures nécessaires à la tenue d'un référendum, prévu lors des élections de novembre.

Sept cent vingt-cinq - près d'un quart - des condamnés américains se trouvent dans les prisons californiennes et treize exécutions y ont eu lieu depuis le rétablissement de la peine capitale, en 1976. Le Texas en est, lui, à quatre cent quatre-vingt-un.

Illinois, Nouveau-Mexique et New Jersey ont mis fin à cette pratique ces dernières années et elle a été déclarée inconstitutionnelle en 2004 dans l'Etat de New York. Elle n'a désormais plus cours dans dix-sept Etats.

Retrouver cet article sur le site du monde.fr