video.jpgPeu à peu les usages de la caméra se diversifient afin de lutter contre la délinquance, l’insécurité et le sentiment d’insécurité. Les nouvelles fonctionnalités de la caméra et sa promotion étatique incitent les universités et notamment celle de Bordeaux III à adopter ce système de sécurisation de l’espace. C’est en 2002 que les premières caméras ont commencé à coloniser l’espace universitaire. En 2011, il y en avait environ 45 sur le campus de Bordeaux III, intérieur et extérieur confondus. Soit environ 30 caméras à l’intérieur des bâtiments et une quinzaine à l’extérieur. Les caméras d’intérieur sont placées aux endroits dits sensibles, dans les salles ou les amphithéâtres, où du matériel de valeur comme les rétroprojecteurs sont installés. A l’extérieur, les caméras sont installées au niveau des accès principaux des bâtiments.