Colloque_Gabriel_peri.pngLa question des moyens adéquats pour faire face à la délinquance et aux faits de violence est cruciale pour l’élaboration d’une politique de sécurité qui n’entame pas les libertés individuelles, au moment même où les atteintes avérées à certains de nos principes démocratiques ne semblent pas avoir amélioré la sécurité des citoyens particulièrement ces dernières années. Cette tâche est pourtant entravée par la difficulté d’une mesure fiable de l’évolution de la délinquance, l’insuffisance d’évaluations souvent rustiques, incomplètes voire biaisées par des choix idéologiques ou des soucis politiques de court terme, traduits dans une nomenclature et un cadre statistiques fluctuants.
Le colloque organisé par la fondation Gabriel Péri en avril 2012 a réuni des chercheurs, des juristes, des criminologues, des sociologues, des professionnels de la justice et des élus, en vue de confronter leurs approches, leurs pratiques et leur expérience. Mieux cerner les réalités, nourrir un débat essentiel pour la démocratie et contribuer à l’esquisse de solutions répondant aux attentes des citoyens, des élus locaux et des professionnels : telle était l’ambition du colloque.