medias_immigration.jpgL’élaboration des politiques migratoires est le résultat d’un processus complexe, dans lequel l’opinion publique joue un rôle essentiel. Les conditions économiques relativement favorables et la diminution du chômage au cours des années ayant précédé la crise actuelle avaient sensiblement réduit l’influence des opinions défavorables à l’immigration de travail, ainsi que les manifestations de ces opinions négatives dans un grand nombre de pays développés. Cependant, la dégradation continue de la situation économique depuis la Grande Récession de 2008-2009 a ravivé l’opposition à l’immigration et les sentiments anti-immigrés. Dans les années qui viennent, la gestion de ces sources potentielles de tensions sociales va constituer un défi important pour les gouvernements des pays développés (et particulièrement ceux de l’Union européenne), alors même que le vieillissement démographique rendrait souhaitable un recours croissant à l’immigration de travail. Dans ce contexte, une meilleure compréhension des mécanismes de formation de l’opinion publique concernant l’immigration permettrait de faire face à un éventuel regain des opinions hostiles aux immigrés et à l’immigration, et aux tensions que celui-ci pourrait susciter.

Illustration : education.francetv.fr