Photo_tribunal_des_enfants.jpgL'UMP et le Front national présentent régulièrement comme adoptée la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs (TCM) institué par la loi du 10 août 2011 pour illustré le laxisme l'actuelle majorité alors même que le gouvernement s’est contenté d’afficher son intention. Mensonge.
Le TCM n'a pas été abrogé depuis le 6 mai 2012, et on a eu bien tort. Aussi, quitte à être critiquée, autant l’être pour des faits, et non pas sur des intentions.
Il faut rappelé que tribunal correctionnel pour mineurs vise à juger les mineurs récidivistes de plus de 16 ans au moment des faits ayant commis des faits correctionnels punis de 5 ans d’emprisonnement – vol avec violence – ou plus qui, jusque-là, relevaient de la compétence du tribunal pour enfants. Cette disposition souhaitée par le président Sarkozy a été avancée officiellement par le rapport Varinard (2008). A défaut de pouvoir abaisser la majorité pénale de 18 à 16 ans, combinée avec le dispositif des peines-plancher elle vise à durcir la répression contre les mineurs inscrits dans la délinquance.