C_dans_l__air_terrorisme.pngLes attentats qui secouent régulièrement la France et l'Europe sont l'occasion, pour un florilège d'experts autoproclamés, de passer d'un plateau TV à l'autre, pour s'exprimer sur la gravité du péril.
Comme les autres, les attaques de Bruxelles offrent une tribune à ces experts-coqueluches des médias, qu'ils soient dirigeants d'entreprises de sécurité, policiers à la retraite, experts dits indépendants ou à la tête de think tank, leur permettant d’asséner à l'opinion publique inquiète un ensemble de vérités invérifiables, oscillant entre sociologie de comptoir et criminologie à sensation. Pour la plupart allergiques à toute analyse scientifique rigoureuse, ces nouveaux IPM ("invités permanents des médias") ont toute liberté pour révéler au grand public leurs thèses sur le terrorisme, n'hésitant pas si besoin est, à se contredire eux-mêmes.

Lire :

Relire :