Carte_ile_de_france_iau.jpgLa huitième enquête « victimation & sentiment d'insécurité en Île-de-France » a eu lieu début 2015 auprès d'environ 10 500 Franciliens âgés de 15 ans et plus, représentatifs de la population régionale par département. Reconduite tous les deux ans depuis 2001, elle a pour vocation d'alimenter la connaissance sur les conditions de vie des Franciliens.
Le sentiment de sécurité est deux fois moins répandu chez les femmes (30,3 % des Franciliennes interrogées se sentent en sécurité contre 60,7 % des hommes), de même les atteintes personnelles sont plus fréquentes chez elles (21,5 % ont été personnellement victimes de vols ou d'agressions au cours des trois années précédentes contre 16,9 % des hommes). Les jeunes ne sont pas en reste. Les Franciliens âgés de 15 à 29 ans sont en effet surexposés aux atteintes personnelles (27,9 % contre 16,4 % des 30 ans et plus). Des disparités entre territoires ressortent aussi et interpellent.