Helico_de_la_PAF.jpgAlors que la Commission européenne a proposé mardi 2 mai que les derniers contrôles temporaires aux frontières encore en place dans l’espace Schengen soient supprimés, la proposition de la candidate du Front national va dans le sens opposé : l’instauration immédiate et permanente de ces contrôles aux frontières tout autour de l’Hexagone.
Suite à l’attaque terroriste qui s’est soldée par la mort d’un policier, le 20 avril sur les Champs-Élysées, Marine Le Pen a réclamé au gouvernement un « ultime sursaut » en décidant de « rétablir les frontières dans l’espace Schengen ». La routine, en quelque sorte : lors de chaque attaque terroriste, Schengen, en tant qu’espace de libre circulation, est pointé du doigt par le Front national. La proposition visant à « rétablir les frontières nationales et (à) sortir de l’espace Schengen » figure ainsi dans le programme de présidentiel de la candidate frontiste.

Photo : theconversation.com