shit_prison.jpgDu cannabis, on en fume massivement, systématiquement dans les prisons. Cela, on le savait, mais à ce point, qui pouvait l’imaginer ? La «consommation est endémique», souligne une étude inédite réalisée à partir de l’analyse des eaux usées de trois établissements pénitentiaires, et cela à la demande même de la Direction de l’administration pénitentiaire. Elle vient d’être publiée dans le numéro de mars de la revue de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies. En même temps, contrairement à ce que l’on pouvait croire, des stupéfiants comme l’héroïne ou la cocaïne sont, eux, beaucoup moins utilisés.

Photo : liberation.fr