Couverture_revue_de_science_criminelle.jpgUne étude publiée à la Revue de sciences criminelles analyse les débats scientifiques relatifs à l'évaluation des peines plancher en Californie. Bien que des travaux prétendent pouvoir aisément évaluer si ces peines ont eu un effet sur la criminalité à partir d'une analyse statistique des données administratives disponibles, les débats étudiés ici montrent qu'il faut être plus modeste. Évaluer de telles lois est un véritable casse-tête, principalement car les données disponibles sont rarement d'une qualité suffisante pour pouvoir affirmer quoi que ce soit. Ces difficultés n'ont pas empêché une évaluation très favorable aux peines plancher d'être réalisée par le célèbre et sulfureux Steven Levitt (auteur de Freakonomics), puis d'être largement relayée par les lobbys sécuritaire français durant les années 2000. L'étude publiée à la Revue de sciences criminelles montre qu'à l'inverse, les commentaires critiques les plus intéressants ont bénéficié de bien moins de visibilité.