Par communiqué du 26 octobre 2017 (http://www.anas.fr/attachment/920474/), l’ANAS informait avoir saisi le 24 octobre 2017 le Président du Conseil Départemental de l’Essonne pour contester l’utilisation du service social et plus particulièrement des assistants de service social de cette institution dans le but de réaliser les enquêtes préfectorales dans le cadre de procédures d’opposition à l’acquisition de la nationalité française à raison du mariage. L’ANAS en conteste la compatibilité légale et déontologique avec la profession d’assistant de service social.
L’équipe de Secretpro.fr a été sollicitée par les médias à ce sujet, avant et après la réponse du Président du Conseil Départemental. Nous reprenons ici les éléments de cette réponse et proposons en une série de remarques notre analyse.