Saisie_cigarettes_de_contrebande.jpgLibération révèle comment la haute hiérarchie des douanes a utilisé les services d’un trafiquant pour importer des centaines de tonnes de cigarettes de contrebande afin de gonfler ses chiffres de saisie.
Pendant des années, il a permis à la douane de réaliser ses plus belles affaires. Zoran P., 52 ans, est considéré comme un des meilleurs indics de l’histoire de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED). Grâce à lui, ce service a saisi des dizaines de tonnes de contrefaçons, médicaments, café, armes et surtout cigarettes. Mais en contrepartie, il était autorisé à faire passer ses propres cargaisons sans jamais être inquiété. Un système couvert et encouragé par la plus haute hiérarchie du renseignement douanier.

Photo : liberation.fr