La_contamination_du_monde.jpgL’ouvrage consacré par François Jarrige et Thomas Le Roux à la « contamination du monde » est une synthèse sans précédent sur l’histoire des pollutions dans le monde. Leur étude porte pour l’essentiel sur la période allant du XVIIIe siècle jusqu’aux années 1970.
Mais l’ouvrage ne se limite pas au cas français. Il s’agit d’une histoire véritablement mondiale des pollutions et de leurs régulations. Le choix de cette échelle participe du mouvement historiographique de la « global history » et des diverses « histoires mondiales ». Ces histoires mondiales ou globales visent à replacer les objets d’étude historiques dans une perspective planétaire, soit en étudiant des phénomènes d’échelle mondiale, comme le réchauffement climatique ou la mondialisation des échanges, soit en montrant les liens entre les dynamiques historiques d’échelle mondiale ou régionale et les phénomènes historiques locaux.