Livre_Marie_Jose_Bernardot.pngVéritable arme politique, la question de l’immigration nourrit les conversations, mais ne figure pas parmi les principales priorités des Français. En dépit du battage politico-médiatique incessant sur cette obsession de l’exécutif, le pouvoir d’achat, la santé, la protection sociale et l’environnement préoccupent davantage nos concitoyens.
Depuis trois décennies, ce constat n’a guère changé. Cela n’a pas empêché les gouvernements, de droite comme de gauche, d’agiter ce chiffon rouge comme diversion aux véritables problèmes du pays. Le regroupement familial, la demande d’asile, les reconduites à la frontière, les modes d’acquisition ou de déchéance de la nationalité, n’ont cessé d’alimenter les mesures des pouvoirs successifs, sans jamais vraiment régler les problèmes auxquels elles étaient censées s’attaquer ni faire reculer les forces politiques qui prospèrent en exploitant les préjugés et en brandissant des boucs émissaires.