guignol_police.jpgL’augmentation des violences au cours des opérations de maintien de l’ordre en France est manifeste et sans précédent par l’ampleur de la casse humaine. Sorties des banlieues, elles ont pris une visibilité particulière, quoique classique lors de grandes crises sociales. Cela a eu des répercussions politiques et sociales importantes, et la moindre n’est pas l’évolution des attitudes de la population vis-à-vis de la police. Déjà peu enviable par son positionnement en Europe, l’évaluation de la performance policière par le public s’est dégradée. Cette crise systémique – car c’est de cela qu’il s’agit – pose la question de direction de la police par l’autorité politique, de la régulation de la violence de l’appareil policier, tant par les normes du groupe professionnel que par les mécanismes de contrôles prévus à cet effet.

Illustration : esprit.presse.fr