Ce sera huit mois de plus. Le passe sanitaire en vigueur depuis août devait être levé mi-novembre. Mais l’Assemblée nationale a voté ce 20 octobre, à une très courte majorité, le projet de loi « Vigilance sanitaire ». Le texte doit être encore examiné au Sénat. S’il est définitivement adopté, le gouvernement pourrait prolonger le passe sanitaire à sa guise jusqu’au 31 juillet 2022, donc jusqu’après les présidentielles (en avril) et les législatives (en juin).