Photo_adolescents_par_mtarvainen_sur_flickr.jpgLe 1er février 2011 a été déposée à l’Assemblée nationale une proposition de loi « visant à mieux responsabiliser les délinquants mineurs de plus de seize ans ». Initié par Christian Estrosi (député UMP, maire de Nice), ce texte est cosigné par des députés tels Jacques Alain Bénisti, Éric Ciotti, François Grosdidier, Lionnel Luca, Jean-François Mancel, ou encore Christian Vanneste. Ecoutons Christian Estrosi (Journal du Dimanche, 14/02) : « Je peux vous dire qu'un barbare (sic) de 16 ou 17 ans aujourd'hui n'a plus rien à voir, conformément à l’ordonnance de 1945 sur la délinquance des mineurs, avec le petit sauvageon de 1945. Il est temps de mettre un terme à la culture de l'excuse ». Et de proposer « que la majorité pénale qui est à 18 ans soit abaissée et que le juge des enfants qui garde la maîtrise des choses, prenne la responsabilité de le juger comme un enfant (...) ou de le renvoyer devant un tribunal correctionnel ou une Cour d'assises ». L'Ordonnance de 1945 est décidément une rente politique pour la Droite.