Photo_billets_1suisse_flickr.jpgLe GAFI (organisme en charge de la coordination internationale de la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme) a publié mardi 28 février son rapport sur la situation française en matière de lutte antiblanchiment. Ce rapport intervient à l’issue de la transposition de la 3ème directive européenne. Cette directive adoptée en 2005 après quatre ans de négociation aurait dû être transposée par tous avant la fin 2007. Elle n’intervint en France qu’en 2009 après plusieurs rappels à l’ordre et une condamnation de l’Europe. Et encore, imparfaitement puisque la France fut sermonnée de nouveau par l’Europe en juin 2010.
Le bilan de l’évaluation est pour le moins contrasté entre des dispositifs conformes sur le papier aux prescriptions du GAFI et une mise en œuvre qui reste problématique.