Keyword - police de proximité

Fil des billets

mardi, novembre 16 2010

Police de proximité : la revanche de Jean-Pierre Havrin

Couverture_Havrin.jpg Artisan de la police de proximité, ancien patron de la police toulousaine, Jean-Pierre Havrin a été évincé violemment par Nicolas Sarkozy en 2003 et mis au placard. Le 2 décembre 2007, il a pris sa retraite, se libérant ainsi du « devoir de réserve ». Quelques mois plus tard, aux élections municipales, Toulouse passant à gauche, il est devenu adjoint au maire chargé de la prévention et de la sécurité. Sa revanche passe aussi par ce livre témoignant de la façon dont il a été écarté et contribuant au débat sur le retour de la police de proximité.
« Nicolas Sarkozy a détourné la police de sa véritable mission. Instrumentalisée à des fins politiques, la police se retrouve aujourd’hui au service du pouvoir pour conforter une politique de la peur. Dans les quartiers, les gardiens de la paix sont passés d'adversaires à ennemis. Cette politique met les policiers en danger. Les Français se retrouvent coupés de leur police, conscients qu’elle n’est plus là pour les aider et les servir (...) Poursuivant l'offensive de communication de Sarkozy, Brice Hortefeux tente de décrédibiliser la police de proximité qui, selon lui, aurait transformé les policiers en simples travailleurs sociaux. » Le livre est préfacé par Pierre Joxe, ancien ministre de l'Intérieur et membre du Conseil constitutionnel.

jeudi, novembre 11 2010

Rencontre avec Stéphane Liévin, policier et syndicaliste sans langue de bois

Image_voiture_de_police.jpgDiscours sécuritaire, police de proximité, fabrication des statistiques, lutte contre la petite délinquance, recherche de solutions éducatives, sentiment d’isolement du policier, problèmes de recrutement, d’affectation et d’encadrement, délitement des moyens, double discours de l’Etat, risque de privatisation et de municipalisation de la sécurité…
Voilà un policier de base qui réfléchit et n’a pas peur de dire ce qu’il pense même si ça ne va pas forcément dans le sens du vent, y compris du vent policier.
Stéphane Liévin est Brigadier Chef de Police et Officier de Police Judiciaire. Il travaille au Commissariat d’Orléans, en service de quart (service en charge du traitement judiciaire) de nuit. Il est aussi représentant du personnel du syndicat majoritaire Unité SGP Police.
Nous avons réalisé avec lui un long entretien dont nous publions ici l'intégralité (L.M.).

mardi, juillet 1 2008

La frénésie sécuritaire

Image_La_frenesie_securitaire.gif Les années 1997-2002 furent celles du «tournant sécuritaire», marqué par la surenchère électorale sur ce thème de l’«insécurité». Mais, depuis 2002, la France est engagée dans une véritable «frénésie sécuritaire », qui n’a fait que s’aggraver depuis l’élection présidentielle de 2007. Chasse aux étrangers sans-papiers, internement prolongé d’adultes et d’enfants en zones de rétention, multiplication des infractions et des sanctions, remise en cause de la justice des mineurs, atteinte à certaines libertés au nom de la lutte antiterroriste, pression croissante du pouvoir politique sur les magistrats, explosion de la population carcérale, mais aussi abandon de la police de proximité, recours croissant au fichage, à la vidéosurveillance et à la biométrie, montée en puissance des technologies et des doctrines d’origine militaire.
Les auteurs de ce livre, spécialistes reconnus dans leurs domaines, décryptent les facettes de cette frénésie, ses origines idéologiques et sa mise en scène médiatique. À partir de leurs recherches, études et enquêtes, ils montrent qu’elle ne répond pas à la demande de sécurité des populations et alertent sur l’avènement possible d’une nouvelle « société sécuritaire ».