Keyword - prévention

Fil des billets

vendredi, novembre 5 2010

Le suicide en prison (publication)

Old Prison Window Voici les actes d'une journée d'étude internationale organisée par la Direction de l'administration pénitentiaire sur la prévention du suicide en prison organisée à l'École nationale de la magistrature à Paris le 22 janvier 2010.
Les personnes détenues se suicident 6 fois plus que les personnes non-détenues. Les tentatives de suicides et les actes d'auto-mutilation sont en augmentation selon un « plan d’actions stratégiques pour la prise en charge sanitaire des personnes détenues 2010-2014 » présenté le 28 octobre par les ministres de la Santé et de la Justice, commenté notamment par ''Libération'' le 28 octobre 2010 et ''L'Humanité'' le 4 novembre 2010.

jeudi, octobre 21 2010

Correspondants de nuit et médiateurs sociaux dans les halls d'immeuble

Image_hall_d__immeuble.jpg Le "Réseau des villes correspondants de nuit et de la médiation sociale", créé en 2007, avait organisé en octobre 2009 un colloque sur le thème "Halls d'immeuble, du regard à l'action", avec le soutien de la ville de Paris. Les actes de ce colloque sont désormais disponibles gratuitement en ligne. C'est l'occasion pour nous de signaler l'intérêt et l'importance croissante de ce réseau animé par Jean-Yves Gérard, ancien adjoint au maire de la ville de Rennes chargé de la tranquillité publique, artisan du lancement d'un dispositif de correspondants de nuit dans cette ville dès 1994. Le réseau vise à accompagner la professionnalisation de ces nouveaux métiers de la tranquillité publique, ainsi qu'à partager les valeurs et les savoirs-faire de ces pratiques alternatives à la répression.

mercredi, juin 12 2002

Repenser la prévention pour « faire société »

Le thème de « l’insécurité » est revenu au premier plan de l’actualité politico-médiatique à partir de la fin des années 70. A partir de ce moment, il a été massivement utilisé par la droite pour discréditer la gauche, la sortie de la période de la « guerre froide » privant peu à peu d’effet l’argument du danger communiste. L’approche de cette question a fortement clivé la vie politique tout au long des années 80, en liaison aussi avec l’émergence puis l’enracinement de l’extrême droite. Au cours de la décennie suivante, ce clivage s’est atténué, jusqu’à disparaître en bonne partie à partir de 1997, sous le gouvernement de Lionel Jospin. Voulant rompre avec le passé, ce dernier annonça d’emblée que la sécurité serait la seconde priorité de son action, après le chômage.

Lire la suite...