Image_police.gifLancées en 2008 par Michèle Alliot-Maris, les UTEC (unités territoriales de quartier) sont déjà condamnées par Brice Hortefeux qui a décidé le gel du programme. Conformément à la doctrine sarkozyste, il ne saurait être question de ranimer la police de proximité et de laisser les policiers s'investir auprès des territoires et des populations. On préfère imposer l'ordre par la force et par la peur, plutôt que de construire sa légitimité et son respect par le dialogue et l'investissement relationnel. La poursuite de la dégradation des relations entre police et population est ainsi programmée.

Pour en savoir plus, lire l'article du spécialiste Christian MOUHANNA.