prise_de_tete.jpgAu sein du secteur professionnel relatif au « travail social », le recours au « mode projet » est récurrent. Dès la formation initiale des éducateurs spécialisés, ces derniers se doivent de valider un « domaine de compétence » consacré à la « conception et conduite de projet éducatif spécialisé ». Au quotidien, tout travailleur social développe des projets éducatifs. Il participe également au projet de l’établissement ou au projet associatif. Au sein des structures sociales se développent des postes spécifiques, comme chefs de projets. Ces professionnels répondent à des « appels à projets ». Sur le terrain en tant qu’éducateur de rue, je demande régulièrement aux jeunes « comment il va ? Où il en est ? » Ces formules sous-tendent que le jeune justifie de la mise en place de son projet d’insertion sociale professionnelle ou bien de son désir (ou non) d’en réaliser un. L’auto-entrepreneuriat est devenu une valeur centrale dans notre société, chacun doit « cultiver » son réseau, démontrer qu’il est « employable ».

Illustration : teulliac.com