Image_chuchoter_educol.net.jpgC’est la première fois de puis 1958 que l’Assemblée nationale publie un rapport parlementaire exclusivement consacré à la compréhension des services de renseinement. Certes, des propositions de loi l’ont évoqué , des projets de loi y font référence, des rapports budgétaires s’y sont intéressés. Tous feront d’ailleurs ici l’objet de développements. Mais jamais cet univers, qui est par essence celui du secret et de la dérogation par rapport à la règle commune, n’a été abordé comme un service public à part entière. Telle était l’intention de la commission des Lois quand elle décida d’instituer, dès le début de la XIVe législature, une mission d’information destinée à évaluer le cadre juridique applicable aux services de renseignement. Mais encore convenait-il au préalable définir cette activité, tâche très délicate et rarement consensuelle si l’on en juge d’après les dizaines d’ouvrages consacrés au sujet.

Image : educol.net