Livre_armes_nucleaires.jpgAlors que la classe politique et une grande majorité du pays portent le deuil de Michel Rocard, et passent en revue ses engagements, on s’étonne du silence de cette commémoration sur l’un des thèmes qui l’ont animé au cours des vingt-cinq dernières années : la question des armes nucléaires. Porter la mémoire de Michel Rocard, en actes, c’est construire un débat informé sur l’avenir de cet arsenal en France dans un contexte modifié par le Brexit, les demandes budgétaires de la dissuasion, l’avenir incertain de la filière nucléaire française et les possibilités persistantes d’accidents, de prolifération et de guerre nucléaire. En mémoire de l’engagement du premier ministre en faveur d’un débat démocratique exigeant, nous appelons à un engagement fort de la recherche interdisciplinaire et indépendante sur le nucléaire militaire en France.