Plus de 2 000 pages de scellés rendues publiques par la justice américaine révèlent comment le millionnaire avait mis en place un système de rabattage d’adolescentes qui tombaient sous son emprise.
La disparition de Jeffrey Epstein tombe à pic. Son procès, attendu en 2020, menaçait d’éclabousser les célébrités de New York et de la jet-set qu’il fréquentait. L’argent coulait à flots, et un petit détour sur l’origine de la fortune d’Epstein s’impose. Estimée à 500 millions de dollars, elle a été amassée essentiellement grâce au milliardaire Leslie Wexner. Ce self-made-man aujourd’hui âgé de 81 ans est l’artisan de la réussite planétaire de la marque de prêt-à-porter Abercrombie & Fitch et de Victoria’s Secret, enseigne de lingerie féminine rachetée au début des années 1980. Il fera le succès de Jeffrey Epstein, parti lui aussi de rien. Ce dernier naît en 1953 à Brooklyn, aîné d’une fratrie de deux, dans une modeste famille juive : sa mère est assistante scolaire, son père est employé des jardins municipaux.