Emmanuel_Macron_television_15_octobre_2017.jpgNous sommes les contemporains d’une sixième extinction de masse des espèces vivantes et d’un dérèglement climatique en train de rendre inhabitables des portions croissantes de la planète. La course aux armements nucléaires est relancée entre grandes puissances. Le système financier mondial convulse dans un état de surchauffe permanente, et le doute plane sur l’aptitude d’un quelconque acteur à maîtriser le prochain krach. Mais il est urgent de débattre de l’immigration.
Tel est en tout cas « le bon plaisir » du président de la République, qui a voulu la discussion qui aura lieu ce lundi à l’Assemblée nationale sur la politique migratoire, alors même que le sujet était loin d’être saillant dans les remontées du fameux « grand débat » de ce début d’année.