Revue_des_sciences_sociales_2019_7.jpgLes Algériens sont dans la rue depuis le 22 février 2019. La revendication de démocratie participative manifestée pacifiquement est consécutive à une maturation de la conscience sociétale. Le mouvement populaire, sur fond de processus insurrectionnel, a débordé ou transcendé les demandes classiques de satisfactions de conditions matérielles, pour englober les mises en question du système politique. Dans « la révolution du sourire », cette dimension politique fait suite à un mûrissement des mouvements sociaux qui ont capitalisé les traditions de lutte passées, syndicales ou autres, tout en intégrant les éléments qui font partie des avancées sociales tels que l’élévation du niveau d’instruction, l’amélioration du niveau de vie ou encore le recours aux réseaux de communication démocratisés et plus accessibles au grand nombre.