On peut reprocher plusieurs points au Pr Raoult et je ne suis pas le dernier à le faire. En tant que statisticien, certaines de ses études sans aucun groupe de contrôle m’ont plus qu’agacé : plus aucune comparaison n’est possible avec le taux de guérison naturelle. Egalement, son dédain des méthodes randomisées affaiblit la force de ses travaux. Il ouvre des voies intéressantes par son talent, mais laisse en quelque sorte les autres terminer le travail : il ne va pas jusqu’à la démonstration.
En revanche, le niveau d’argumentation de beaucoup trop de ses détracteurs laisse songeur : à côté d’eux, le Pr Raoult est un aigle de la rigueur démonstrative. Ceci est d’autant plus cocasse que ces contempteurs se prévalent de la rigueur scientifique. Si le Pr Raoult a fait quelques entorses à celle-ci, nombre de ses détracteurs commettent des erreurs beaucoup plus grossières.