International

Fil des billets

dimanche, août 25 2013

La « police amie des mères » : nouvelles modalités de la régulation sanitaire au Brésil

25 08 2013

mere_et_fille_favela.jpgAu Brésil, les Agentes Communautaires de Santé (ACS) travaillent dans le domaine de la santé publique et sont des acteurs institutionnels centraux dans les changements sociopolitiques qui s’opèrent dans ce pays. Les ACS ont en charge le contrôle sanitaire des familles de milieu populaire, et notamment la relation mère-enfant. Ces familles se construisent en dehors du modèle nucléaire et la maternité se vit à l’intérieur de réseaux d’entraide féminine. Les ACS font un travail de « police » auprès des femmes, cherchant à construire un rôle maternel sanitarisé, s’inscrivant dans une recherche de résultats en matière de santé publique, comme la réduction de la mortalité infantile. Pourtant, les ACS travaillent dans le même quartier où elles résident, sont elles-mêmes des femmes de milieu populaire et font partie de ces réseaux d’entraide. Si elles sont la « police » des femmes, leurs modalités de régulation sont inhabituelles. Les ACS sont les « amies » des femmes, pouvant de ce fait être elles-mêmes aussi régulées par les habitants du quartier. Si plusieurs travaux font état de la position paradoxale des ACS, ils ne rendent pas compte des conflits et des arrangements qui en découlent. C’est ce que cet article vise à effectuer en montrant aussi comment le système de santé publique brésilien trouve dans les relations horizontales et amicales entre femmes de milieu populaire des modalités originales de la régulation sanitaire.

Photo : lexpress.fr

dimanche, février 10 2013

La Commission européenne prépare une 4ème directive antiblanchiment

10 02 2013

Photo_billets_1suisse_flickr.jpgLa Commission européenne vient de présenter un projet de directive visant à modifier la troisième la troisième directive anti-blanchiment, qui couvre elle-même la plupart des quarante recommandations et quelques-unes des neuf recommandations spéciales (RS) du GAFI. Cette directive qui a été publiée en même temps qu’une proposition de règlement sur les informations accompagnant les virements de fonds.
La grande innovation de cette directive anti-blanchiment est une approche fondée sur les risques, mais ce n’est pas la seule. Le texte évoque, par exemple, de nouvelles sanctions administratives harmonisées.
A noter que cette proposition intervient un an après la publication d'un rapport d'évaluation de la troisième directive.

Illustration : 1suisse - flickr - licence cc

jeudi, janvier 10 2013

Pauvreté urbaine, expulsion et incarcération dans les quartiers Afro-Américains

10 01 2013

__Mark_Laapage_02.jpgAutrefois lieux d’une vie sociale et institutionnelle intense, les quartiers Afro-Américains ségrégés des villes des États-Unis connaissent depuis plusieurs décennies une détérioration importante sous l’effet de la désindustrialisation, du chômage de masse et du développement, en leur sein, d’une forte criminalité. L’analyse fondatrice de William Julius Wilson publiée il y a 25 ans dans The Truly Disadvantaged a renouvelé un champ de recherches qui a, depuis, réinvesti les dimensions culturelles dans la production et la reproduction de la pauvreté urbaine.
Une nouvelle génération d’ethnographes met aujourd’hui l’accent sur les facteurs de domination institutionnelle et sur les recompositions de l’exploitation économique pour saisir la transformation des pratiques sociales en cours dans ces quartiers. Deux phénomènes, particulièrement genrés, ont profondément modifié la vie des populations les plus vulnérables de ces quartiers. L’expulsion du logement, qui concerne en priorité les femmes et l’incarcération, qui concerne d’abord les (jeunes) hommes. Loin d’être isolés, ces deux phénomènes cumulent leurs effets de fragilisation des ressources matérielles, sociales et symboliques des individus et des familles. Ils contribuent conjointement à la reproduction de la pauvreté urbaine.

Illustrations : DR Mark Laapåge

vendredi, juillet 20 2012

Quelques enseignements de l'expérience québécoise pour les politiques de prévention et de sécurité

20 07 2012

Carte_quebec.jpgLes réflexions qui suivent s'appuient sur plusieurs rencontres à Montréal et à Québec, dans le cadre d'une mission de membres du conseil régional d'Ile-de-France, organisée à l'initiative du vice-président en charge de la Citoyenneté, de la Politique de la Ville et de la Sécurité. Cette mission a été riche en contacts, mais forcément trop brève pour prétendre cerner la réalité d'un pays. Plus de temps aurait cependant été nécessaire pour juger des pratiques réelles et surtout mieux percevoir les débats et les évolutions récentes.
J'ai été frappé par la grande convergence entre les propos tenus par nos différents interlocuteurs, ce qui laisse à penser qu'il y a un réel consensus social sur l'approche de la sécurité, qui au Québec est rattachée à la notion de « bien-être ».

Illustration : wikipedia

mercredi, juin 20 2012

En Israël, les touristes peuvent passer leur vacances à "tuer" des terroristes

20 06 2012

Image_caliber_3_un_camp_de_tir_lemonde.fr.jpgLes touristes pour qui les lieux saints d'Israël ne procurent pas assez de sensations peuvent apprendre à devenir des militaires israéliens pendant leurs vacances. Caliber 3, un camp de tir à Gush Etzion, au sud de Jérusalem, en Cisjordanie, dispense depuis 2007 des cours d'antiterrorisme. Ces formations de deux heures sont assurées par d'anciens membres des unités d'élite de l'armée israélienne. Leur mission : apprendre aux touristes à tirer avec une arme, à construire un plan de défense contre l'ennemi ou à gérer une attaque terroriste et une prise d'otages. "Nous combinons ainsi les valeurs du sionisme avec l'excitation et la jouissance du tir, qui rend l'activité plus significative", est-il expliqué sur le site Internet du camp d'entraînement. "Du fait de notre connaissance de ce programme de tir, les participants vivent un apprentissage différent et très original qui ne peut être expérimenté nulle part ailleurs, sauf sur le champ de bataille", ajoute-t-il.
Ce que le Times d'Israël qualifie de "tourisme sioniste extrême" est, selon ce site, "la tendance du tourisme israélien la plus chaude de l'été".

Photo : lemonde.fr

samedi, mai 12 2012

Les attaques se multiplient en Italie contre des symboles de l'austérité

12 05 2012

Image_manif_italie_lemonde.fr.jpgLes attentats de ces derniers jours en Italie contre des symboles de la politique d'austérité ravivent les craintes d'une résurgence de la violence extrémiste.
Dernière attaque en date, deux cocktails Molotov ont été lancés samedi 12 mai matin contre un bureau de l'agence de perception de l'impôt Equitalia dans la ville portuaire de Livourne. Les deux engins incendiaires ont endommagé la façade du bâtiment. Les pompiers ont dû éteindre un début d'incendie mais l'attaque n'a fait aucun blessé.
La colère monte en Italie contre le gouvernement de "techniciens" de Mario Monti, qui a multiplié les mesures d'austérité et augmenté les impôts pour réduire le déficit budgétaire du pays. Le chef du gouvernement entend par ailleurs élargir les pouvoirs d'Equitalia dans le cadre de son offensive contre la fraude et l'évasion fiscales, qui privent le Trésor d'environ 120 milliards d'euros par an.