Image_camion_pompiers.gifLes métiers de policier, de gendarme mais aussi de pompiers sont des métiers à risque, nul ne songerait le nier ni même à le relativiser. Mais ceci ne devrait pas autoriser, même en campagne électorale, à dramatiser la réalité jusqu’à susciter dans le débat public des contre-vérités. Ainsi l’idée selon laquelle ces métiers seraient de plus en plus dangereux et occasionneraient ainsi de plus en plus de fonctionnaires tués en service est une idée fausse.