HLM_en_Corse.jpgLa Corse est l'une des régions françaises où les revenus sont les plus faibles. En 2011, la moitié des ménages y a un revenu annuel inférieur à 17 700 euros. Ce niveau de revenu place l'île parmi les trois dernières régions françaises devant le Nord-Pas-de-Calais et le Languedoc-Roussillon. Ainsi, en Corse, un habitant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté en 2010, avec un niveau de vie inférieur à 924 euros mensuel. Cette proportion s'établit à un habitant sur sept en moyenne de province.
La Corse se caractérise également par un écart important entre les revenus les plus faibles et les plus élevés. En 2011, les 10 % de ménages les plus aisés ont des revenus 6,6 fois supérieurs aux 10 % de ménages les plus modestes. Ce rapport est tiré à la hausse par les bas revenus. A titre de comparaison, il n'est que de 5,2 en moyenne de province. Cependant, les disparités se sont réduites en Corse au cours des dernières années alors qu'elles sont restées stables au niveau national. Les mécanismes de redistribution (ensemble des ressources et déduction faite des impôts et prélèvements sociaux) constituent les principaux instruments de lutte contre la précarité monétaire. Ainsi, après redistribution cette disparité est réduite à 3,6 dans la région.

Photo : corsematin.com