Les « Paradise Papers », vous vous souvenez ? C’était il y a un an, le 5 novembre 2017. Un nouveau scandale d’évasion fiscale à grande échelle éclatait, à la faveur d’une nouvelle enquête réalisée par le consortium de journalisme d’investigation américain ICIJ, avec 96 médias partenaires, dont, en France, Le Monde et Radio France. Le point de départ : une fuite de 13,5 millions de documents issus pour l’essentiel d’un cabinet d’avocats spécialisé dans l’offshore et basé aux Bermudes, Appleby. Cette enquête montrait qu’en dépit des précédents scandales, eux aussi révélés par la presse, les paradis fiscaux étaient loin d’être disqualifiés.
Un an après les « Paradise Papers », les règles du jeu fiscal ont-elles changé dans l’Union européenne ? Le bilan est contrasté.