Le ministre Blanquer a des convictions; est-ce bien raisonnable d'abuser de son poste pour les imposer au contraire de la loi? Est-ce seulement réaliste, de demander à des directeurs, des directrices, de s'ériger, en plus de leurs tâches épuisantes, en maîtres et maîtresses de morale d'adultes mères d'élèves qui, mêmes voilées, ne sont pas des sauvages qu'il faudrait réformer ?
Monsieur Blanquer me fait penser à d'autres hommes, qui ont su accabler des femmes agressées. L'indécente mini-jupée a fini violée, l'avait-elle cherché? L'insolente voilée a été humiliée, elle l'a bien mérité! Nous la convaincrons, pour son bien, de changer. Petit garçon qui pleure, écoute ton ministre et parle à ta maman: si elle se dévoilait, tu pleurerais moins.