L’affaire du « collier de la reine », la pyramide de Ponzi, les montages de Madoff ont été rendus possibles par des structures socio-économiques spécifiques. Ces passionnantes histoires de gogos ont trois composantes : l’escroc, ses victimes, un public.
Le titre du livre de Christian Chavagneux, éditorialiste à Alternatives économiques et économiste hétérodoxe, ne rend pas justice à l’originalité et à l’ampleur du travail de recherche accompli. En effet, son analyse dépasse totalement l’anecdotique et la réduction personnalisante pour montrer les structures socio-économiques qui ont rendu possibles ces grandes escroqueries. L’auteur se propose de mettre en évidence l’« équation de l’arnaque », à savoir l’ensemble des facteurs contextuels qui sous-tendent ces manipulations magistrales et expliquent leur réussite, dont certaines ont duré plusieurs décennies.