Gens_du_voyage_Lubrizol.jpgÀ 500 mètres de l’usine Lubrizol qui a brûlée dans la nuit du 26 septembre 2019 se situe l’aire d’accueil des gens du voyage de Rouen/Petit-Quevilly, qui est gérée par la métropole de Rouen. Pour ce terrain situé en zone Seveso, qui ne possède aucun local de confinement, aucun plan d’évacuation n’avait été prévu. Pendant la nuit de l’incendie, et contrairement aux autres habitants du voisinage, les habitants des trente caravanes de l’aire n’ont reçu aucune information. Le seul message à leur attention a été le suivant : « Si vous voulez évacuer, faites-le, mais les caravanes restent ici. »
- Lire cet article sur Lundi matin
- Lire aussi "Les gens du voyage, victimes invisibles de Lubrizol" (Libération)
- Découvrir l'article de Lise Foisneau, « Dedicated Caravan Sites for French Gens du Voyage » (Health and Human Rights Journal, 2017).