Les violences au sein du ménage correspondent aux violences physiques et/ou sexuelles commises par une personne vivant avec l’enquêté au moment des faits. Entre 2011 et 2018, en moyenne 0,9 % des 18-76 ans s’en sont déclarés victimes, représentant chaque année 405 000 victimes. L’ensemble des catégories socioprofessionnelles sont concernées par les violences dans le ménage au moment des faits. Cependant, certaines catégories se déclarent plus victimes que d’autres (en particulier les femmes sans activité professionnelle) et leur comportement de plainte diffère également (les victimes « agriculteurs exploitants », « artisans, commerçants et chefs d’entreprises » ainsi que « cadres et professions intellectuelles supérieures » déposent moins plainte que les catégories socioprofessionnelles).